30 ans de découvertes en immunologie. Prix Nobel de médecine 2011

La capacité du vivant à se défendre contre les attaques d’autres organismes est cruciale pour la survie des espèces en général et de la nôtre en particulier. Or, le fonctionnement du système immunitaire est particulièrement complexe, même dans des organismes en apparence très simples, et ce n’est que tout récemment qu’on a réussi à mettre en valeur certains des mécanismes fondamentaux qui permettent à notre corps de se défendre contre les attaques extérieures.

Ce sont ces découvertes qui ont été récompensées par le comité Nobel cette année, des découvertes qui commencent avec les travaux de
Ralph M. Steinman, né à Montréal en 1943, mais qui a fait l’essentiel de sa carrière à l’Université Rockefeller de New York et qui se poursuivent avec les découvertes de Jules A. Hoffmann, un Luxembourgeois qui travaille à Strasbourg, en France, et de Bruce A. Beutler, un Américain né à Chicago et qui partage sont temps entre le Scripps Research Institute à La Jolla en Californie et l’Université du Texas à Dallas.

Pour nous parler des découvertes ayant mené au prix Nobel de médecine 2011, nous recevons Alain Lamarre, professeur en immunologie et virologie à l’Institut Armand-Frappier. Il nous raconte de manière très accessible l’aventure de ce Nobel.

Merci à la Fondation familiale Trottier et au Fonds de recherche du Québec pour sa contribution à la production de cette émission.

Écoutez l’émission ici :

MP3 - 20.7 Mo

 

Diffusion

Jeudi 10 novembre à 13h30 sur les ondes de Radio Ville-Marie (91,3 FM)
Samedi 12 novembre à 16h00, en rediffusion

L’émission sera également disponible en téléversement et en baladodiffusion sur le site de La Grande Équation et la page Université de Montréal de iTunes U.

Pour en savoir plus