Arvida ou l’oubli collectif d’un patrimoine unique

Notre identité se construit par des relations avec notre environnement. Un environnement social défini par nos parents, nos sœurs, nos frères, nos amis et nos enfants, mais aussi un environnement physique, déterminé autant par les marqueurs naturels que par l’urbanisme et le bâti.

L’importance de ces relations devrait se refléter par une sensibilité historique envers notre patrimoine urbain. C’est certainement ce qu’on observe dans plusieurs sociétés.

Toutefois, Cette sensibilité n’est pas universelle et les Québécois démontrent, depuis longtemps, une indifférence marquée quant à la qualité de leur environnement physique, ignorant souvent les particularités de son patrimoine.

Or, le Québec a fait l’objet d’expériences fascinantes d’urbanisme comme l’a montré notre invitée par ses travaux approfondis sur Arvida, une ville aujourd’hui intégrée à Saguenay.

Lucie Morissette est professeure au Département d’études urbaines et touristiques à École des sciences de la gestion, Université du Québec à Montréal et Titulaire de la Chaire de recherche du Canada en patrimoine urbain. Récipiendaire de nombreux prix et distinctions, elle est, entre autres, membre de la Société royale du Canada.

Écoutez l’émission ici :

MP3 - 24.9 Mo

Diffusion

Cette émission sera diffusée à Radio VM le jeudi 7 avril à 13 h 30 et en rediffusion le samedi 9 avril à 16 h.

L’émission sera également disponible en téléversement sur cette page et en baladodiffusion sur la page Université de Montréal de iTunes U à partir du dimanche 10 avril.

Merci à la Fondation familiale Trottier et au Fonds de recherche du Québec pour leur contribution à la production de cette émission.