Apprendre à se soigner à travers les yeux de chimpanzés.

Le comportement des animaux avancés est un mélange souvent difficile à évaluer entre les pulsions génétiques et l’apprentissage social. Pour certains, tels que le biologiste britannique Richard Dawkins, les gènes contrôlent une bonne partie de notre comportement. Pour d’autres, notre développement est fortement dominé par notre environnement culturel.

Qu’en est-il de notre alimentation ? Certains animaux, on le sait, ont adopté une alimentation très ciblée et dépendent d’une seule ou de quelques sources seulement. D’autres, comme l’homme et les grands singes, ont une alimentation diversifiée qui s’adapte aux ressources disponibles, mais aussi, comme l’a étudié notre invitée d’aujourd’hui, à l’état de santé des différents individus.

Sabrina Krief est médecin vétérinaire et maître de conférences au Muséum National d’Histoire naturelle. Après une thèse et des études postdoctorales sur le comportement alimentaire et la chimie des substances naturelles consommées par les chimpanzés, elle a rejoint l’équipe d’Ecoanthropologie et d’ethnobiologie du Muséum où ses travaux de recherche portent les liens entre l’alimentation et la santé des grands singes.

Je rencontre Madame Krief dans la médiathèque de l’Institut d’hôtellerie de Montréal, où elle réside durant son court séjour.

Merci à la Fondation familiale Trottier et au Fonds de recherche du Québec pour sa contribution à la production de cette émission.

Écoutez l’émission ici :

MP3 - 40.7 Mo

 

Diffusion

L’émission sera également disponible en téléversement sur cette page et en baladodiffusion sur la page Université de Montréal de iTunes U à partir du dimanche 21 octobre

Pour en savoir plus

Photo

Copyright de la photo de Mme Krief : Jean-Michel Krief.