Le jedi du laser

Malgré l’accélération fulgurante des inventions technologiques qu’on observe depuis déjà plus d’un siècle, il faut souvent bien du temps pour que la découverte d’un phénomène scientifique se transforme en application.

C’est certainement le cas du laser, dont l’idée originale remonte à 1917, alors qu’Albert Einstein proposa le mécanisme théorique d’émission stimulée, à la base du laser.

Le premier faisceau laser ne sera pourtant produit que 43 ans plus tard, en 1960. Ce nouvel outil sera alors rapidement adopté pour des usages scientifiques, technologiques et médicaux. Il est présent dans les lecteurs de DVD, dans les laboratoires scientifiques et, de plus en plus, dans les salles de chirurgie.

Presque 100 ans après la proposition d’Einstein, on continue d’apprendre à maîtriser le laser. Notre invité d’aujourd’hui a mis au point une technique permettant de couper des cellules individuelles grâce au laser, un tour de force hors de portée du scalpel traditionnel.

Michel Meunier est professeur au Département de génie physique de l’École polytechnique de Montréal et titulaire d’une prestigieuse Chaire de recherche du Canada de niveau 1. Chercheur prolifique, il s’intéresse aux multiples applications du laser. Il est le coauteur d’une des 10 découvertes de l’année 2012 selon le classement de la revue Québec Science, un très bel honneur pour un sujet en apparence si technique.

Merci à la Fondation familiale Trottier et au Fonds de recherche du Québec pour leur contribution à la production de cette émission.

Diffusion

L’émission sera également disponible en téléversement sur cette page et en baladodiffusion sur la page Université de Montréal de iTunes U à partir du dimanche 10 mars