Émissions

Dernier ajout : 26 avril 2017.

Derniers articles

La relativité générale d’Einstein est-elle toujours pertinente ?

Mardi 22 avril 2014, par Normand Mousseau // Émissions

La théorie de la relativité générale fut proposée par Albert Einstein en 1915. Elle est le fruit de huit années de travail acharné, un travail réalisé avec quelques collaborateurs, mais presque isolé du reste de la communauté scientifique.

100 ans plus tard que reste-t-il de cette théorie dont l’impact sur notre vie de tous les jours est essentiellement nul ?

Pour faire le point sur cette théorie, son histoire et son importance, je reçois l’historien des sciences Jean Eisenstaedt.

Jean Eisenstaedt a commencé sa carrière comme physicien, cosmologiste, mais il s’est intéressé très tôt à l’histoire de la cosmologie et à Albert Einstein en particulier. Il est directeur de recherche émérite au Conseil national de recherche scientifique, en France, et il nous reçoit à son bureau de l’Observatoire de Paris.

Écoutez l’émission ici :

MP3 - 48 Mo

Pour en savoir plus

Diffusion

Cette émission sera diffusée à Radio-Ville Marie le 24 avril 2014 à 13h30 et en rediffusion le 26 avril à 16h00.

L’émission sera également disponible en téléversement sur cette page et en baladodiffusion sur la page Université de Montréal de iTunes U à partir du dimanche 27 avril.

Merci à la Fondation familiale Trottier et au Fonds de recherche du Québec pour leur contribution à la production de cette émission.

Image : NASA, Politique de copyright de la NASA

La physique surprise

Mardi 15 avril 2014, par Normand Mousseau // Émissions

Les principes physiques à la base des phénomènes de tous les jours sont fascinants et souvent plutôt difficiles à expliquer. Dans plusieurs cas, ils sont d’ailleurs des sujets d’étude sérieux et matières à débat depuis longtemps.

Notre invité d’aujourd’hui s’est fait une mission de nous expliquer l’état des connaissances au sujet de ces phénomènes du quotidien avec son collaborateur Jean-Michel Courty. Il réussit le tour de force de maintenir un équilibre précaire entre une description compréhensible pour le non-spécialiste et à jour dans les dernières découvertes de la physique.

Édouard Kierlik est professeur au Laboratoire de physique théorique de la matière condensée et dirige le Département de formation de la licence de physique de l’Université Pierre et Marie Curie.

Depuis 2001, il corédige également avec Jean-Michel Courty la rubrique Idées de physique de la revue Pour la Science, une chronique qui lui a valu le Prix Jean Perrin de popularisation de la science en 2008. Son plus récent recueil de chroniques, La physique surprise, est publié chez Bélin. Un véritable bijou à lire absolument.

Nous le rencontrons à son bureau de l’Université Pierre et Marie Curie.

Écoutez l’émission ici :

MP3 - 50.2 Mo

Pour en savoir plus

Diffusion

Cette émission sera diffusée à Radio-Ville Marie le 17 avril 2014 à 13h30 et en rediffusion le 19 avril à 16h00.

L’émission sera également disponible en téléversement sur cette page et en baladodiffusion sur la page Université de Montréal de iTunes U à partir du dimanche 20 avril.

Merci à la Fondation familiale Trottier et au Fonds de recherche du Québec pour leur contribution à la production de cette émission.

Le public et la science, un dialogue de sourd ?

Mardi 8 avril 2014, par Normand Mousseau // Émissions

La relation tendue entre science et société ne date pas d’hier, comme le montre bien l’anecdote au sujet de Thalès de Milet, rapportée par Socrate, il y a approximativement 2500 ans :

Thalès, en effet, pris dans ses réflexions sur l’astronomie tomba dans un puits. Une servante de Thrace, fine et spirituelle, se railla de lui, affirmant qu’il cherchait à comprendre ce qui se passait dans les cieux, sans regarder où il mettait les pieds, qu’il avait bien sur Terre.

Cette anecdote montre bien que, depuis fort longtemps, on dresse une certaine incompréhension entre la science et l’opinion publique. Elle sert point de départ à notre invitée d’aujourd’hui pour une réflexion fascinante sur la relation entre la science et le public, et le rôle de la vulgarisation, dans notre société, qui est racontée dans son livre « L’opinion publique et la science. À chacun son ignorance », publié au début des années 2000, mais réédité récemment aux éditions La Découverte.

Bernadette Bensaude Vincent est Professeure de Philosophie des techniques à l’Université Paris1-Panthéon-Sorbonne. Elle s’intéresse à l’histoire et à la sociologie des sciences, particulièrement aux sciences et techniques modernes, telles que les nanosciences, qui la fascinent.

Nous rencontrons Bernadette Bensaude Vincent à son bureau, à la Sorbonne, à Paris.

Écoutez l’émission ici :

MP3 - 48.1 Mo

Pour en savoir plus

Diffusion

Cette émission sera diffusée à Radio-Ville Marie le 10 avril 2014 à 13h30 et en rediffusion le 12 avril à 16h00.

L’émission sera également disponible en téléversement sur cette page et en baladodiffusion sur la page Université de Montréal de iTunes U à partir du dimanche 13 avril.

Merci à la Fondation familiale Trottier et au Fonds de recherche du Québec pour leur contribution à la production de cette émission.

La maladie d’Alzheimer vue par le petit bout de la lorgnette

Mardi 1er avril 2014, par Normand Mousseau // Émissions

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative irréversible qui s’attaque aux neurones et entraîne une diminution progressive des facultés cognitives des personnes atteintes. Touchant avant tout les personnes de 60 ans et plus, cette maladie connaît une progression qui suit l’augmentation systématique de l’espérance de vie. Elle touche aujourd’hui des dizaines de millions de personnes à travers le monde.

Bien que cette maladie ait été décrite en 1906, il y a plus de 100 ans, par un médecin allemand, Aloïs Alzheimer, il n’existe toujours aucun traitement pour prévenir, arrêter ou même ralentir significativement sa progression.

Pourtant, la recherche progresse et nous comprenons aujourd’hui de mieux en mieux l’origine moléculaire de cette maladie, même si de nombreuses questions demeurent ouvertes.

Pour parler de ces avancées, nous recevons cette semaine Phiippe Derreumaux.

Philippe Derreumaux est un biophysicien qui s’intéresse à la structure des protéines et autres biomolécules et avec lequel j’ai beaucoup travaillé ces dernières années. Il est professeur de classe exceptionnelle à l’Université Paris VII, membre senior de l’Institut universitaire de France et directeur du Laboratoire de physico-chimie théorique à l’IBPC. Il nous reçoit à son bureau à Paris.

Écoutez l’émission ici :

MP3 - 48.6 Mo

Diffusion

Cette émission sera diffusée à Radio-Ville Marie le 3 avril 2014 à 13h30, en rediffusion le 5 avril à 16h00.

L’émission sera également disponible en téléversement sur cette page et en baladodiffusion sur la page Université de Montréal de iTunes U à partir du dimanche 6 avril.

Merci à la Fondation familiale Trottier et au Fonds de recherche du Québec pour leur contribution à la production de cette émission.

Image par Nephron (œuvre personnelle), GFDL ou CC-BY-SA-3.0, via Wikimedia Commons

Un sujet brûlant : le feu !

Jeudi 27 mars 2014, par Normand Mousseau // Émissions

Le feu accompagne l’humain depuis des centaines de milliers d’années. Il a permis toutes les grandes révolutions de l’humanité et est encore essentiel pour faire fonctionner notre économie. N’oubliez pas que 85 % de l’énergie consommée par notre civilisation provient de la combustion des hydrocarbures fossiles : charbon, pétrole et gaz naturel.

Mais le feu, c’est beaucoup plus. Il fascine, il terrorise et il est le sujet de nombreux rites. Le feu est aussi un objet réel scientifique.

Pour parler de celui-ci, nous rencontrons cette semaine Pascal Richet.

Pascal Richet est géophysicien et chercheur à l’Institut du Globe. Il s’intéresse également à l’histoire des sciences et à publié de nombreux ouvrages grand public dont :

L’âge du monde — A la découverte de l’immensité du temps, Le Seuil, Paris, 384 pp., 1999
L’âge du verre, Gallimard, Paris, 160 pp., 2000
Le feu, Aux sources de la civilisation, Gallimard, Paris, 160 pp., 2004.

Écoutez l’émission ici :

MP3 - 49.1 Mo

Pour en savoir plus

  • Page personnelle de Pascal Richet à l’Institut de physique du globe de Paris

Diffusion

Cette émission sera diffusée à Radio-Ville Marie le 27 mars 2014 à 13h30, en rediffusion le 29 mars à 16h00.

L’émission sera également disponible en téléversement sur cette page et en baladodiffusion sur la page Université de Montréal de iTunes U à partir du dimanche 30 mars.

Merci à la Fondation familiale Trottier et au Fonds de recherche du Québec pour leur contribution à la production de cette émission.

Image par Janne Karaste (œuvre personnelle) [GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html) or CC-BY-SA-3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/)], via Wikimedia Commons

L’évolution, au cœur de la biologie contemporaine

Jeudi 20 mars 2014, par Normand Mousseau // Émissions

Bien que la théorie de l’évolution ait plus de 150 ans, elle n’est pas encore complètement intégrée à la biologie contemporaine. Difficile, en effet, d’éviter de classer les espèces en termes de leur distance à l’homo sapiens. Or, pour la théorie de l’évolution, la complexité n’est pas un but ; seule la survie l’est. Dans ce contexte, qui de nous ou de la méduse gagne ?

Pour nous parler de l’évolution et de ses applications en génétique, nous recevons cette semaine Pierre Kerner.

Pierre est Maître de Conférences à l’Université Paris-Diderot et chercheur à l’Institut Jacques Monod. Passionné de vulgarisation scientifique, il est aussi très actif sur la toile, publiant régulièrement des billets sous le pseudonyme de taupo sur le blogue Strange Stuff and Funky Things.

Écoutez l’émission ici :

MP3 - 50.5 Mo

Pour en savoir plus

Quelques billets sur Strange Stuff and Funky Things :

Diffusion

Cette émission sera diffusée à Radio-Ville Marie le 20 mars 2014 à 13h30, en rediffusion le 22 mars à 16h00.

L’émission sera également disponible en téléversement sur cette page et en baladodiffusion sur la page Université de Montréal de iTunes U à partir du dimanche 23 mars.

Merci à la Fondation familiale Trottier et au Fonds de recherche du Québec pour leur contribution à la production de cette émission.

Source de l’image : Wikimedia, Auteur : Stern, Copyleft

L’analogie, un peu comme la pensée ?

Mardi 11 mars 2014, par Normand Mousseau // Émissions

Pour expliquer l’hiver québécois à quelqu’un qui vient des pays chauds, on peut dire que c’est un peu comme entrer dans un très grand congélateur. Cette image, qui offre une idée du « froid », laisse de nombreux aspects de côté : la neige, les changements de température, les sports d’hiver, la luminosité... Cette analogie limite donc grandement notre compréhension du sujet, mais permet tout de même de transmettre un minimum d’information à quelqu’un pour qui l’hiver ne signifie rien.

Malgré ces limites, notre invité d’aujourd’hui considère que l’analogie est un outil essentiel à la pensée humaine. Notre capacité à appréhender le monde qui nous entoure serait intimement liée à l’aisance avec laquelle notre espèce utilise l’analogie.

Emmanuel Sander est professeur de psychologie à l’Université Paris-VIII. Il y dirige un laboratoire de recherche portant sur « la compréhension, le raisonnement et l’acquisition des connaissances ».

Il a publié, en collaboration avec Douglas Hofstadter (l’auteur bien connu de Gödel, Escher et Bach) un gros livre sur le sujet qui s’intitule « L’analogie, cœur de la pensée » et qui est sorti en 2013 aux éditions Odile Jacob.

Écoutez l’émission ici :

MP3 - 48.7 Mo

Pour en savoir plus

Diffusion

Cette émission sera diffusée à Radio-Ville Marie le 13 mars 2014 à 13h30, en rediffusion le 15 mars à 16h00.

L’émission sera également disponible en téléversement sur cette page et en baladodiffusion sur la page Université de Montréal de iTunes U à partir du dimanche 16 mars.

Merci à la Fondation familiale Trottier et au Fonds de recherche du Québec pour leur contribution à la production de cette émission.

La finance, une nouvelle branche de la physique

Mardi 4 mars 2014, par Normand Mousseau // Émissions

Depuis 25 ans environ, une nouvelle discipline est apparue à la frontière entre la physique et l’économie, une discipline qui étonne, a priori. Après tout, l’objet de la physique n’est-il pas de comprendre les lois de la nature et leur influence sur le monde qui nous entoure ?

Que vient donc faire l’éconophysique (c’est le nom de cette nouvelle discipline) dans le décor ? Qu’apporte-t-elle à notre compréhension de la finance et de l’économie. Après tout, plusieurs ont accusé cette discipline d’être partiellement responsable de la débâcle de 2008.

Accessoirement se pose également la question de son affiliation : Où doit-on ranger l’éconophysique, dans les départements d’économie et de finance ou en physique ?

Pour comprendre ce nouveau domaine, nous recevons cette semaine quelqu’un qui illustre parfaitement l’origine de celle-ci. Marc Potters est un physicien qui a fait le saut vers la finance il y a près de 20 ans. Co-directeur de la société Capital Fund Management, il a publié, en collaboration avec Jean-Philippe Bouchaud, un important livre sur le sujet, « Theory of Financial Risk and Derivative Pricing : from statistical physics to risk management », aux presses de l’Université Cambridge, en Angleterre, et il continue ses recherches scientifiques à la frontière entre les mathématiques, la physique et la finance.

Écoutez l’émission ici :

MP3 - 48.4 Mo

Pour en savoir plus

Diffusion

Cette émission sera diffusée à Radio-Ville Marie le 6 mars 2014 à 13h30, en rediffusion le 8 mars à 16h00.

L’émission sera également disponible en téléversement sur cette page et en baladodiffusion sur la page Université de Montréal de iTunes U à partir du dimanche 9 mars.

Merci à la Fondation familiale Trottier et au Fonds de recherche du Québec pour leur contribution à la production de cette émission.

Source image : Marcel Grieder, licence cc

Maîtriser notre avenir énergétique

Mercredi 26 février 2014, par Normand Mousseau // Émissions

Cette semaine à l’émission, Normand Mousseau reçoit Roger Lanoue. Roger Lanoue a été coprésident, avec Normand Mousseau, de la Commission sur les enjeux énergétiques du Québec.

Le rapport de la Commission sur les enjeux énergétiques du Québec a été diffusé la semaine dernière par le biais de plusieurs médias, mais trop souvent fragmenté. L’objet de cette émission est donc de préciser et de couvrir les conclusions essentielles du rapport.

Écoutez l’émission ici :

MP3 - 48.5 Mo

Pour en savoir plus

  • Le rapport de la Commission sur les enjeux énergétiques du Québec
  • Profils des coprésidents

Diffusion

Cette émission sera diffusée à Radio-Ville Marie le 27 février 2014 à 13h30, en rediffusion le 1er mars à 16h00.

L’émission sera également disponible en téléversement sur cette page et en baladodiffusion sur la page Université de Montréal de iTunes U à partir du dimanche 2 mars.

Merci à la Fondation familiale Trottier et au Fonds de recherche du Québec pour leur contribution à la production de cette émission.

Image sous licence "creative commons"

Qui a prononcé les premiers mots de l’humanité ?

Lundi 10 février 2014, par Normand Mousseau // Émissions

Le langage est une composante indissociable de notre espèce. Peut-on imaginer, aujourd’hui, un groupe humain incapable de communiquer ?

Mais si l’on recule dans le temps. À quel moment le langage est-il apparu ? Avec les premiers humains, il y a 3 millions d’années ? Avec les premiers outils, il y a 2 millions d’années ? Avec l’apparition de l’homo sapiens, notre espèce, il y a 200 000 ans ? Ou encore beaucoup plus récemment ?

Cette question a longtemps été évitée dans le domaine de la linguistique, mais elle n’a jamais disparu des préoccupations des paléohistoriens et des philosophes. Sans surprise, les réponses ont évolué au fil des découvertes archéologiques, mais aussi biologiques.

Pour autant, le dossier est loin d’être réglé. Et, pour en discuter, nous recevons, dans le cadre d’une entrevue fascinante qui se poursuivra sur deux semaines, Gérard Lenclud, directeur de recherche honoraire au CNSR et membre du Laboratoire d’anthropologie sociale. En collaboration avec Jean-Marie Hombert, il a publié
« Comment le langage est venu à l’Homme », un livre paru au début 2014 aux éditions Fayard et qui est à lire par quiconque s’intéresse au langage.

Il nous reçoit à son domicile à Paris.

Écoutez l’émission ici :

Première partie :

MP3 - 48.6 Mo

Deuxième partie :

MP3 - 49.1 Mo

Pour en savoir plus

Diffusion

Cette émission sera diffusée à Radio-Ville Marie le 13 février 2014 à 13h30, en rediffusion le 15 février à 16h00.

L’émission sera également disponible en téléversement sur cette page et en baladodiffusion sur la page Université de Montréal de iTunes U à partir du dimanche 16 février.

Merci à la Fondation familiale Trottier et au Fonds de recherche du Québec pour leur contribution à la production de cette émission.

1 | ... | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | ... | 20