Émissions

Dernier ajout : 26 avril 2017.

Derniers articles

Mystères et splendeurs des arbres

Jeudi 29 octobre 2015, par Normand Mousseau // Émissions

Qu’est-ce qu’un arbre ? Comment se développe-t-il ? Aussi étonnant que cela puisse sembler, ces questions font encore l’objet d’intenses débats entre les spécialistes de l’arbre, des débats qui ont d’immenses effets sur notre relation avec ces plantes.

En effet, les arbres représentent une source importante de revenus pour de nombreuses communautés. Les arbres assurent aussi de nombreuses fonctions vitales tant pour la planète dans son ensemble que pour les environnements façonnés par l’humain. Il est donc essentiel de maintenir une relation constructive avec ces plantes dont la durée de vie dépasse de plusieurs fois la nôtre. Comment s’y prendre ? Notre approche actuelle est-elle optimale ? Notre invitée d’aujourd’hui a consacré sa vie à cette question.

Jeanne Millet est biologiste, chercheuse et enseignante en architecture et mode de développement de l’arbre. Elle est l’auteure de plusieurs livres sur le sujet dont « L’architecture des arbres des régions tempérées : son histoire, ses concepts, ses usages » et « Le développement de l’arbre : guide de diagnostic », tous les deux publiés aux Éditions MultiMondes.

Écoutez l’émission ici :

MP3 - 25.9 Mo

Diffusion

Cette émission sera diffusée à Radio VM le jeudi 29 octobre à 13 h 30 et en rediffusion le samedi 31 octobre à 16 h.

L’émission sera également disponible en téléversement sur cette page et en baladodiffusion sur la page Université de Montréal de iTunes U à partir du dimanche 1er novembre.

Merci à la Fondation familiale Trottier et au Fonds de recherche du Québec pour leur contribution à la production de cette émission.

Source de l’image

Les surprises de la supraconductivité

Mercredi 21 octobre 2015, par Normand Mousseau // Émissions

En 1911, le physicien néerlandais Heike Kamerlingh Onnes explore les propriétés des matériaux à l’aide de son nouveau dispositif capable d’atteindre des températures de -270 degrés Celsius. Il découvre que certains métaux peuvent conduire l’électricité sans aucune perte, à très basse température : c’est la découverte de la supraconductivité.

Au fil du temps, on découvrira que l’absence de résistance au passage de l’électricité n’est qu’une des facettes d’un état de la matière particulièrement fascinant. En effet, l’état supraconducteur est une des rares réalisations d’un état quantique dit « corrélé » qu’on peut mesurer à notre échelle. Il est donc un outil remarquable pour l’étude des conséquences et des applications de la physique quantique.

Notre invité d’aujourd’hui se passionne pour cet état, ses mystères et ses applications. Alexandre Blais est professeur au Département de physique de l’Université de Sherbrooke et spécialiste de l’information quantique.

Écoutez l’émission ici :

MP3 - 25.6 Mo

Diffusion

Cette émission sera diffusée à Radio VM le jeudi 21 octobre à 13 h 30 et en rediffusion le samedi 24 octobre à 16 h.

L’émission sera également disponible en téléversement sur cette page et en baladodiffusion sur la page Université de Montréal de iTunes U à partir du dimanche 25 octobre.

Merci à la Fondation familiale Trottier et au Fonds de recherche du Québec pour leur contribution à la production de cette émission.

Image : Sébastien Voisine

Le traitement médical : une entreprise communautaire !

Jeudi 15 octobre 2015, par Normand Mousseau // Émissions

La consommation de médicaments au Canada a représenté une dépense de 34,5 milliards de $ en 2013, dont plus de 29 milliards $ pour des médicaments prescrits.

Malgré ces coûts astronomiques, les retombées pour la santé des Canadiens ne sont pas aussi grandes qu’on pourrait l’espérer. En effet, les recherches montrent qu’une fraction importante des Canadiens sous médication ne suivent pas leur traitement de manière optimale, au détriment de leur propre santé et de celle du système de santé publique.

Il est évident qu’une meilleure utilisation des médicaments et un respect plus grand des prescriptions permettraient de réduire les coûts du système tout en offrant une plus grande qualité de vie à l’ensemble des citoyens. Toutefois, il s’avère que cette transformation est beaucoup plus difficile qu’on ne le penserait. Une grande question qui préoccupe les spécialistes de la santé publique à travers la planète est : comment faire pour y parvenir ?

Notre invitée d’aujourd’hui étudie le problème depuis de nombreuses années sous l’angle du professionnel le plus près des gens : la pharmacienne.

Jocelyne Moisan est professeure à la Faculté de pharmacie de l’Université Laval. Elle s’intéresse à la question de l’adhésion aux traitements médicaux depuis longtemps. Elle fut directrice du Réseau québécois de recherche sur l’usage des médicaments (RQRUM) et codirectrice du Réseau québécois de recherche sur les médicaments (RQRM). Elle est également titulaire de la Chaire de recherche sur l’adhésion aux traitements au Centre de recherche du CHU de Québec.

Écoutez l’émission ici :

MP3 - 26.2 Mo

Diffusion

Cette émission sera diffusée à Radio VM le jeudi 15 octobre à 13 h 30 et en rediffusion le samedi 17 octobre à 16 h.

L’émission sera également disponible en téléversement sur cette page et en baladodiffusion sur la page Université de Montréal de iTunes U à partir du dimanche 18 octobre.

Merci à la Fondation familiale Trottier et au Fonds de recherche du Québec pour leur contribution à la production de cette émission.

Image : epSos

À la découverte des ARN

Mercredi 7 octobre 2015, par Normand Mousseau // Émissions

L’acide ribonucléique, ou ARN, fut longtemps considéré comme un simple pont entre l’ADN et les protéines, les molécules responsables du fonctionnement des cellules.

Or, plus les études progressent, plus on découvre que l’acide ribonucléique est beaucoup plus que ça, que ces molécules occupent une place bien à elles dans le fonctionnement du vivant, une place que l’on continue d’explorer avec fascination.

Notre invité d’aujourd’hui s’intéresse de près à ces molécules. Jean-Pierre Perreault est professeur et Vice-doyen à la recherche et aux études supérieures à la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université de Sherbrooke. Il détient également la Chaire de recherche en structure et génomique de l’ARN de l’Université de Sherbrooke.

Écoutez l’émission ici :

MP3 - 27 Mo

Cette émission sera diffusée à Radio VM le jeudi 8 octobre à 13 h 30 et en rediffusion le samedi 10 octobre à 16 h.

L’émission sera également disponible en téléversement sur cette page et en baladodiffusion sur la page Université de Montréal de iTunes U à partir du dimanche 11 octobre.

Merci à la Fondation familiale Trottier et au Fonds de recherche du Québec pour leur contribution à la production de cette émission.

Image : Pascal Karu

Le droit des personnes aînées

Mercredi 30 septembre 2015, par Normand Mousseau // Émissions

La population des pays développés vieillit, on le sait. Ainsi, en 2050, près du tiers des Québécois seront âgés de 60 ans et plus. Cette transformation sociale aura des effets économiques et sociaux importants qui ne sont pas encore tous déterminés, loin de là.

En parallèle avec la place grandissante qu’occupent les aînés dans la société, le Droit se préoccupe de plus en plus de protéger les personnes les plus faibles. Or, le vieillissement avancé s’accompagne aussi, trop souvent, d’une perte d’autonomie liée à la diminution des capacités physiques et intellectuelles, mais aussi des contacts sociaux.

Est-ce que les lois actuelles permettent vraiment de protéger les personnes âgées les plus faibles, sans pour autant les priver de leur autonomie ? Les nombreux cas d’abus qui ont fait la manchette depuis quelques années soulèvent certainement de nombreuses questions à cet égard.

Pour nous permettre de mieux comprendre l’état du droit en ce domaine, nous recevons cette semaine la professeure Christine Morin de la Faculté de droit de l’Université Laval. Christine Morin est aussi titulaire de la Chaire de recherche Antoine-Turmel sur la protection juridique des aînés. Ses champs d’intérêt d’enseignement et de recherche sont le droit des personnes physiques, de la famille et des successions.

Écoutez l’émission ici :

MP3 - 26.2 Mo

Diffusion

Cette émission sera diffusée à Radio VM le jeudi 1 octobre à 13 h 30 et en rediffusion samedi le 3 octobre à 16 h.

L’émission sera également disponible en téléversement sur cette page et en baladodiffusion sur la page Université de Montréal de iTunes U à partir du dimanche 4 octobre.

Merci à la Fondation familiale Trottier et au Fonds de recherche du Québec pour leur contribution à la production de cette émission.

Les problématiques matérialistes des Lumières françaises

Mardi 22 septembre 2015, par Normand Mousseau // Émissions

Le Siècle des lumières représente l’éclosion de la pensée individuelle, du rationalisme et de la remise en question systématique des grands dogmes de l’époque. C’est une approche au monde qui introduit le matérialisme, rejette brutalement la religion et met en place les éléments nécessaires pour le développement de la pensée scientifique.

Cette période est fascinante pour la liberté dont font preuve ses penseurs. Ceux-ci n’hésitent pas à s’attaquer, tant à coup d’arguments massue que de discours subtils et nuancés, à toutes les positions défendues par les institutions religieuses et philosophiques de l’époque afin d’en arriver à un discours universel.

Ce faisant, ils mettent en place une philosophie qui constitue la base du monde occidental même si, au fil des siècles, on a peu à peu abandonné la pensée du Siècle des Lumières. C’est pourquoi j’aurai le plaisir de retourner aux sources avec notre invité d’aujourd’hui.

Pierre Berthiaume, professeur émérite au Département des lettres françaises de l’Université d’Ottawa. Spécialiste de la littérature française du XVIIIe siècle, il nous offre une approche originale à l’histoire des Lumières et à l’établissement de la science moderne, avec son dernier livre Matières incandescentes, les problématiques matérialistes des Lumières françaises.

Image : Le frontispice de l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert, gravure de Benoît-Louis Prévost.

Écoutez l’émission ici :

MP3 - 17.7 Mo

Diffusion

Cette émission sera diffusée à Radio VM le jeudi 24 septembre à 13 h 30 et en rediffusion samedi le 26 septembre à 16 h.

L’émission sera également disponible en téléversement sur cette page et en baladodiffusion sur la page Université de Montréal de iTunes U à partir du dimanche 27 septembre.

Merci à la Fondation familiale Trottier et au Fonds de recherche du Québec pour leur contribution à la production de cette émission.

Quelle justice après la guerre ?

Mardi 15 septembre 2015, par Normand Mousseau // Émissions

La vision de la guerre a beaucoup évolué au cours du dernier siècle, avec l’arrivée de nouveaux moyens de communication et l’intensification des moyens de destruction. La guerre est devenue à la fois plus meurtrière et plus concrète, même loin des lieux de bataille.

Ces transformations ont mené à l’introduction de cadres internationaux définissant les règles entourant la guerre, identifiant ce qui était et n’était pas acceptable. Ces cadres ont permis la création de divers tribunaux internationaux chargés de poursuivre les criminels de guerre.

Toutefois, il y a tout un pas entre ces cadres et la réalité du terrain. Les puissants n’ont jamais eu à répondre de leurs actes et les plus faibles ont transformé la guerre pour l’éloigner du cadre bien propre des accords internationaux.

Alors, comment intégrer cette réalité dans notre réflexion sur la justice en temps de guerre ?

Notre invité d’aujourd’hui s’intéresse à cette question depuis plusieurs années, particulièrement sous l’angle de la justice d’après-guerre.

Christian Nadeau est philosophe et professeur à l’Université de Montréal. Auteur de nombreux ouvrages, dont « Justice et démocratie, une introduction à la philosophie politique » et « Liberté, égalité, solidarité. Refonder la démocratie et la justice sociale », il n’hésite pas à prendre part directement aux grands débats publics. Spécialiste de la philosophie politique, il poursuit également une réflexion plus formelle sur les questions de justice.

Écoutez l’émission ici :

MP3 - 18.9 Mo

Diffusion

Cette émission sera diffusée à Radio VM le jeudi 17 septembre à 13 h 30 et en rediffusion samedi le 19 septembre à 16 h.

L’émission sera également disponible en téléversement sur cette page et en baladodiffusion sur la page Université de Montréal de iTunes U à partir du dimanche 20 septembre.

Merci à la Fondation familiale Trottier et au Fonds de recherche du Québec pour leur contribution à la production de cette émission.

Image : @sage_solar

La physique quantique, 100 ans après le modèle de Bohr

Mardi 8 septembre 2015, par Normand Mousseau // Émissions

La première description moderne de l’atome fut présentée par le physicien danois Niels Bohr en 1913. Ce modèle décrit l’atome comme un noyau chargé autour duquel tournent des électrons sur des orbites bien déterminées, un peu comme des planètes tournant autour du soleil. Il représente une étape cruciale dans le développement d’une des plus belles réalisations de la physique : la mécanique quantique.

Malgré la Première Guerre mondiale et la grande crise des années 1920, une poignée de physiciens brillants, lancée par Bohr, transforma profondément notre compréhension de la matière et des lois qui la régissent, ouvrant la porte à l’électronique, les lasers et presque toute la technologie moderne.

Où en sommes-nous aujourd’hui dans l’étude de la matière ?

Notre invité d’aujourd’hui, Jean-Sébastien Caux, est professeur de physique théorique à l’Université d’Amsterdam. Il s’intéresse de près à l’application de la mécanique quantique à la matière, continuant à repousser, 100 ans après le modèle de Bohr, les limites de cette théorie, qui continue de nous surprendre.

Cette émission sera diffusée à Radio VM le jeudi 10 septembre à 13 h 30 et en rediffusion samedi le 12 septembre à 16 h.

Écoutez l’émission ici :

MP3 - 18.1 Mo

Diffusion

L’émission sera également disponible en téléversement sur cette page et en baladodiffusion sur la page Université de Montréal de iTunes U à partir du dimanche 13 septembre.

Merci à la Fondation familiale Trottier et au Fonds de recherche du Québec pour leur contribution à la production de cette émission.

Image :Robert Couse-Baker

Se préparer aux changements climatiques

Jeudi 4 juin 2015, par Normand Mousseau // Émissions

Quoiqu’en disent les négationnistes, les changements climatiques sont bien réels. Ils sont associés, bien sûr, avec certaines catastrophes climatiques, mais aussi avec des modifications plus discrètes qui affectent de manière durable notre environnement.

C’est pourquoi les corporations et les divers gouvernements canadiens, du municipal au fédéral, incorporent depuis plus d’une décennie les effets du réchauffement climatique dans leurs analyses de risques et les paramètres qui définissent leurs investissements et la mise à niveau de leurs infrastructures.

Afin de mieux évaluer l’effet de ces changements, plusieurs ministères et organismes se sont associés, il y a une quinzaine d’années pour créer l’organisme Ouranos dont la mission est d’aider les décideurs à préparer notre société pour les changements qui prennent place, des changements dont l’ampleur dépendra, bien sûr, de la capacité de la planète à réduire ses émissions de gaz à effet de serre.

Pour discuter des défis qu’il y a à planifier l’adaptation aux changements climatiques, je reçois Alain Bourque, climatologue et Directeur général d’Ouranos, un Consortium sur les changements climatiques.

Cette émission sera diffusée à Radio VM le jeudi 4 juin à 13 h 30 et en rediffusion samedi le 6 juin à 16 h.

Écoutez l’émission ici :

MP3 - 27.8 Mo

Diffusion

L’émission sera également disponible en téléversement sur cette page et en baladodiffusion sur la page Université de Montréal de iTunes U à partir du dimanche 7 juin.

Merci à la Fondation familiale Trottier et au Fonds de recherche du Québec pour leur contribution à la production de cette émission.

Image : Tim J Keegan

Le transport efficace : oui, c’est possible !

Mercredi 27 mai 2015, par Normand Mousseau // Émissions

Le nombre de véhicules motorisés augmente d’environ 100 000 unités chaque année au Québec. Depuis 10 ans, c’est donc 1 million de voitures, camionnettes et camions routiers qui se sont ajoutés sur nos routes. Pas surprenant, dans ce cas, que la congestion se fasse sentir presque à la grandeur de la province.

Est-il possible de faire mieux ? À quel coût ?

C’est le grand débat qui entoure le transport. La solution parfaite, on la connaît, mais elle semble dépasser de beaucoup les moyens financiers de nos sociétés. Alors, que faire ? Continuer dans la voie actuelle, en allongeant sans cesse les temps de déplacement ?

Notre invitée d’aujourd’hui s’intéresse de près à cette question. Dans ses travaux, elle a montré que les nouvelles technologies, couplées à des approches originales, pourraient grandement transformer notre approche au transport.

Catherine Morency est professeure au département de génie civil, géologique et des mines et titulaire de la Chaire de recherche Mobilité à l’École Polytechnique de Montréal. Elle travaille régulièrement avec les grands organismes responsables du transport au Québec.

Image : Ian Sane

Écoutez l’émission ici :

MP3 - 26.1 Mo

Diffusion

Cette émission sera diffusée à Radio VM le jeudi 28 mai à 13 h 30 et en rediffusion samedi le 30 mai à 16 h.

L’émission sera également disponible en téléversement sur cette page et en baladodiffusion sur la page Université de Montréal de iTunes U à partir du dimanche 31 mai.

Merci à la Fondation familiale Trottier et au Fonds de recherche du Québec pour leur contribution à la production de cette émission.

1 | ... | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | ... | 20